Think globally, drink locally!    
           
 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
 

  Accueil -> Culture  
Brasseries de Bourbon : plus de 3 000 litres de bière s’échappent d’une cuve
L’inventeur du « demi » de bière fait toujours impression
Royaume-Uni : les pubs libres d’acheter leur bière
La production de bière suisse en hausse
La Dodo : du malt à la bouteille
Du sel dans la bière
Could 10 Barrel lose craft brewer label?
Les micro-brasseries réclament une politique entrepreneuriale
Hanoi : un toast en l’honneur des 40 ans des relations diplomatiques Vietnam-Allemagne
La goutte de jadis revient en force : trop de bière ?
Carlsberg achète le numéro 3 grec
Moins de champagne et plus de bière à la Banque d’Angleterre
LPR équipe la Brasserie Saint Omer
Céréales : AXEREAL et TEREOS vont faire équipe dans le malt
Teen Killed Man for Not Buying Him Beer
767 canettes de bière saisies à Koléa
Saisie de 1844 cannettes de bière à Sidi Bouabida
La bière détrône la banque de Tunisie
Encore une bonne raison de boire de la bière
La morosité économique affectera le CA de Delta Corp au premier semestre
 
   
0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 |...
   
   
L’autre vie de la brasserie

« Nous sommes ici sur une zone qui sentait bon le houblon, un morceau du patrimoine de cette ville. Plutôt que de le figer ou de le démolir, nous avons choisi de le transformer pour se tourner vers l’avenir. »

20 minutes.fr - 1er novembre 2014
Brooks on Beer: The ancient origins of beer — and straws

Our earliest relatives, back in the Paleolithic period, were hunters and gatherers. They foraged for food and scavenged or hunted meat. It wasn’t until the Neolithic period, some 10,000 or so years ago, that people began to realize they didn’t necessarily have to search for their food or even chase after it but instead could grow it themselves.

The Mercury News - 27 August 2014
Le brasseur Cantillon va doubler sa production d’ici quatre ans, pour le bonheur... des Américains

Cantillon a fait l’acquisition de nouveaux bâtiments situés non loin de son site actuel, à Anderlecht. Ces lieux devraient permettre au brasseur bruxellois de doubler sa production d’ici quatre ans, a-t-on appris mardi.

Sudinfo.be - 13 août 2014
Première Guerre mondiale : imaginez la ville occupée, et les cultures transformées en champs en bataille

Comment vivait-on dans le Val de Deûle pendant la Première Guerre mondiale ? Dans cetarticle issu de la visite guidée organisée fin mai par l’office du tourisme du Val de Deûle, arrêtons-nous à Wambrechies. La commune est occupée par les Allemands, tandis qu’Armentières est restée libre. Mais Wambrechies, avec ses canaux, est stratégique : les péniches, avec le chemin de fer, sont le seul moyen de transporter des canons comme la Grosse Bertha.

La Voix du Nord - 22 juillet 2014
Heineken veut doubler ses ventes de boissons gazeuses sur le continent africain

Le brasseur Heineken veut doubler les ventes de ses franchises Coca-Cola basées en Afrique d’ici 2020, en profitant des facteurs qui ont permis de booster ses ventes de bière sur le continent.

Agence ecofin - 24 juin 2014
Le lambic, point de rencontre entre le vin et la bière

En ce moment, Belgian Liquid is Merveilleux, au minimum. Enfin, en ce qui concerne la bière, un whisky, deux gins, et l’une ou l’autre bulles à base de raisins. Et c’est déjà pas mal.

Le Soir - 6 juin 2014
Les Allemands friands de bière sans alcool

La bière sans alcool est de plus en plus prisée en Allemagne, selon des chiffres publiés aujourd’hui par la fédération des brasseurs, alors que la consommation totale de la boisson préférée des Allemands décline.

Le Figaro - 6 juin 2014
Reinheitsgebot, la grande illusion

C’est bien connu : le Reinheitsgebot de 1516 est la plus ancienne loi alimentaire encore en vigueur et elle garantit la qualité de la bière allemande partout dans le monde.

Bières et Plaisirs - 6 juin 2014
La bière à la narine

Les buveurs africains consomment relativement peu d’alcool. Mais certaines boissons qu’on trouve sur le continent sont particulièrement toxiques. Et l’évolution des modes de consommation n’inspire pas l’optimisme.

Jeune Afrique - 20 mai 2014
Students explore beer culture in Prague

Beer is arguably the world’s most well-known and socially consumed beverage. In Prague, this statement is no less applicable. From the minute you come within sight of the many restaurants’ outdoor verandas, you are hard pressed to find a patron without a beer in his or her hand.

Tenessee Journalist - 20 May 2014
Le cri d’alarme des brasseurs belges artisanaux

La bière belge, qui est censée être une de nos dernières fiertés nationales, est actuellement en grand danger.

Le Soir - 4 mai 2014
Le succès des bières trappistes ne monte pas à la tête des moines

"Ora et labora" ("Prie et travaille" en latin) est plus que jamais la devise des moines trappistes qui gardent la tête froide face à l’engouement phénoménal pour leurs bières de caractère. Qu’elles soient blondes, ambrées ou brunes, les bières trappistes s’arrachent en Belgique, leur pays d’origine, mais aussi en France, aux Etats-Unis et dans le reste du monde.

Boursorama - 17 mars 2014
Changer de vie : du chercheur au coupeur de gueuze

Pierre Tilquin était chercheur dans un domaine très pointu, les statistiques. Il en a eu assez et s’est lancé dans la production de gueuze. Ce ne sont pas les guindailles universitaires qui l’on amené à s’intéresser à la bière, son parcours est plus subtil. Aujourd’hui, cet artisan assembleur produit la seule gueuze wallonne vendue aux quatre coins du monde.

Rtbf - 17 mars 2014
La cheminée de l’ancienne brasserie La Cambrésienne n’est plus

Elles s’appelaient « Aux Orphelins », « du Fond Saint-Georges » ou encore « du Paon »... Avant la Première Guerre mondiale, l’arrondissement comptait plus de 240 brasseries dont une trentaine rien qu’à Cambrai. Le dernier symbole de La Cambrésienne, rue de la Citadelle, vient de disparaître du paysage. La cheminée de la malterie, haute de près de 30 mètres, est tombée hier.

La Voix du Nord - 28 juillet 2008
RCA artists to have work displayed on 27m bottles of Beck’s beer

From next month the work of four emerging artists will be displayed on 27 million bottles of Beck’s beer. Previously the German brewery has demonstrated its support for contemporary British art by persuading leading artists to produce labels for limited edition bottles. Gilbert & George, Rachel Whiteread, Damien Hirst, the Chapman brothers, Richard Long, Tracey Emin and Yinka Shonibare are among those who have adorned Beck’s beer. Produced in batches of a few thousand and given away free to trend setters, these bottles have become collectors’ items and can sell for hundreds of pounds each.

Times Online - 14 July 2008
Historians who organised a dig-up in a brewery

From beneath half a metre of cold mud, Melbourne’s past is being exhumed by archaeologists on the trail of beer brewers, street gangs and the tent cities of goldfield hopefuls. The brewery site on Swanston and Bouverie streets, with its 150-year history, is being excavated by La Trobe University and heritage consultants Godden Mackay Logan ahead of redevelopment next year.

The Age - 14 July 2008
This Bud’s Not for You

I believe in free markets, free trade, creative destruction, fierce business competition, and shareholder value. I also believe in my hometown company, Anheuser-Busch. I believe in family business, local institutions, free beer on brewery tours, Clydesdale draft horses, and Grant’s Farm, the Busch family estate with an authentic (or close enough) Bavarian Bauernhof stable and courtyard with little motorized trams to cart you around.

The American Spectator - 10 July 2008
Four Czechs make beer without having brewery

Four Czech men are brewing their own beer brand Bohemia Classic though they do not have a brewery yet, but they always hire a facility for the production, the daily Lidove noviny (LN) reported Thursday.

Prague Daily Monitor - 4 July 2008
’I feel like Anheuser-Busch belongs here’

You can sense the pride — and a little bit of angst — in August-Busch’s letter Thursday saying thanks but no thanks to Belgian brewer InBev’s offer of a cash buyout. Those sentiments were shared by more than a few folks around the region as news spread that the brewery’s board would resist the takeover.

St Louis Today - 1 July 2008
John Sleeman, le sympathique imposteur

Le choc a été brutal : John Sleeman est un imposteur. Un sympathique imposteur avec ses airs de gars ordinaire, sa cravate multicolore et son français massacré, mais un imposteur quand même.

La Presse Affaires - 1er juillet 2008
   
 
      sommaire | haut de page | à propos | résumé