Think globally, drink locally!    
           
 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
 

  Accueil -> Actualité -> Evènements -> Article précédent suivant   imprimer envoyer détacher  
   
Chronique d’une hécatombe annoncée
Des produits périmés de la Brasserie du Mali (Bramali) sur le marché

Si rien n’est fait d’urgence pour retirer certains produits périmés de la société Bramali du marché, il risque d’avoir, on ne le souhaite pas, de pertes en vies humaines à force de les consommer.

Après la plainte certains habitants de Sabalibougou, en commune V et de Banankabougou en CVI du district de Bamako, nous avons été témoins oculaires le lundi 03 novembre 2014 à l’hôtel les Colombus. Les participants de la cérémonie de lancement de la 3ème édition de la nuit de l’AJSM, au lieu de se rafraîchir, allaient s’intoxiquer en consommant les boissons sucrées notamment le Coca-cola de Bramali.

La boisson Coca-cola qu’on a consommée avait un goût très nauséabond et fade. Surpris de constater ce goût désagréable, tout de suite, tout le monde s’est mis à regarder la date de préemption. Celle-ci était malheureusement dépassée. Ainsi, il était mentionné comme date de péremption « le 13 Avril 2013 ». C’est avec désolation que les organisateurs ont été obligés de retirer des mains des invités, les dites boissons distribuées.

De même, un confère qui, malheureusement a acheté une bouteille en plastique de Coca-cola périmé, il y a deux semaines de cela, n’a manqué de dénoncer. De l’avis de notre confère, la boisson périmée qu’il a payé portait comme date de péremption, décembre 2013.

Rappelons que Bramali est une filiale du groupe Castel qui n’est plus à présenter dans le monde. Ainsi, elle se permet une telle chose, quelle audace ! Face à cette situation, l’ASCOMA, le REDECOMA et la CONSOLIGUE vont-t-ils continués à faire le « sourd-muet ». Quand on sait qu’ils ont en charge de défendre le droit des consommateurs et de lutter contre les comportements nuisibles aux populations. La question que l’on se pose est de savoir si la direction générale de Bramali accorde une attention particulière à ses produits ainsi qu’à la santé des populations ?

Sachant que ses produits périmés sont dans ses murs, la société vient de lancer un nouveau produit “Eau Vitale” qui, selon la société Bramali, est faiblement minéralisé et microbiologiquement pur, ne présentant pas de contre-indications. . Alors, le tout dernier né de Bramali va-t-il poser le problème de péremption tout comme la boisson "Coca-Cola".

Malijet - 6 novembre 2014
 
Belgian beerfestival
Time for Oktoberfest
Rentrée : un condom et de la bière pour les étudiants de McGill
Les cafetiers trouvent la bière d’InBev bien amère
Celtia Vs Berber : Le combat en photos
’Beer killer’ confesses to 15 murders
Labatt investit 50 millions à LaSalle
Hite chosen as preferred bidder to buy Jinro
La bière doit se faire mousser pour se vendre
L’Affligem Triple médaillée d’or à un concours européen de bières
La Brasserie du Benin (BB) Lomé à l’origine d’un véritable problème écologique à Adjougba (canton d’Agoe Nyive)
Ethiopia: Dashen Lifts Community, Expands
Burkina Faso : 6e édition de la fête de la bière
L’avenir de la bière serait en Afrique
EABL re-launches Castle beer locally
Qu’importe le breuvage, pourvu qu’on ait l’ivresse à bas prix
Vices de vacanciers
Uganda: Bralirwa Urged to Promote Mutzìg Beer
Achimota Brewery To Return To Owners
Cameroun : Sociétés brassicoles - Concurrence, pub et promo à flot
Pierre Castel : Echanson planétaire
Castel Beer se fait mousser en France
Castel rachète la bière Skol
Castel veut boire Siac-Isenbeck
SABMiller investit 46 M USD dans une joint-venture avec Castel
Castel prend le contrôle du brasseur malgache NBM
Castel mise sur le vin
Comment Pierre Castel a fait fortune en Afrique
Air Solidarité prend son envol
 
 
      sommaire | haut de page | à propos | résumé