Think globally, drink locally!    
           
 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
Brèves 
 

  Accueil -> Culture -> Tourisme -> Article précédent suivant   imprimer envoyer détacher  
   
L’ancien lieu mythique de Saulieu va renaître

Le Café parisien, lieu mythique à Saulieu, a fêté dimanche sa reprise par Jean-Marc Tingaud, un enfant du pays, photographe international, qui a l’intention de redonner à ce bar-brasserie l’ambiance et le lustre d’antan.

C’est avec une foule de clients et d’amis, mais aussi avec tous les artisans locaux ayant participé à la rénovation, que les frères Tingaud - Jean-Marc, le propriétaire et gérant, et Jean-Pierre, le directeur - ont inauguré le Café parisien repris le 15 avril dernier. Un établissement né en 1832, authentique, dont la façade est classée à l’inventaire supplémentaire des Bâtiments de France.

On peut se le demander : pourquoi Jean-Marc Tingaud, certes sélédocien d’origine et attaché à sa ville, mais aussi grand photographe travaillant pour de célèbres revues dans le monde entier, a-t-il voulu se lancer dans cette aventure cafetière ? Il s’explique : « Ce café, pour moi, c’est un rêve d’enfance. C’est là, dans ce lieu qui me fascinait, que j’ai fait mes premières photos. Savez-vous que cet endroit, qui n’est sur aucun guide, a reçu des gens célèbres comme Trotski, Jean Genêt, Alexandre Dumas et bien d’autres, sans compter Bernard Loiseau bien sûr ? Il a toujours attiré les gens, de toutes les classes sociales, par sa beauté et sa poésie ».

Le même café avec des projets
Simple bar PMU sous le règne de son précédent propriétaire, Daniel Michaut, le Café parisien a vocation à devenir, sous celui des frères Tingaud, un lieu de brassage ethnique et culturel, en même temps qu’un temple du régionalisme. « Je veux favoriser ma région qui est un peu marginalisée, mais pourtant si riche, affirme Jean-Marc Tingaud. A Saulieu, il y a des artisans de bouche talentueux, par exemple, et leurs produits seront mis explicitement sur notre carte, qui offrira une cuisine traditionnelle et de terroir. De même, nous avons ouvert un coin boutique pour vendre des fabrications régionales ».

Et les projets ne manquent pas, même si le bar-brasserie, paradis des jeux, veut rester très populaire : accueil de musiciens, d’artistes pour des expositions, concours de cartes, projections de vieux films. Au 1er étage, où la salle de billard a été conservée, il y aura deux postes internet pour les jeunes, et au 2e, une salle où se côtoieront brocante et objets modernes.

Bref, le Café parisien, au look à peine changé malgré les récentes rénovations, a envie de redynamiser, à sa mesure, son quartier et la ville de Saulieu tout entière. Vu l’affluence lors de l’inauguration (boissons offertes, musiciens et concert final donné par Keiko Abe, une pianiste japonaise amie de Jean-Marc Tingaud, à la basilique Saint-Andoche), le pari pourrait bien devenir réalité.

Le Bien Public - 4 juin 2004
 
Munich : 6,5 millions de litres de bière engloutis en 16 jours !
Blondes dorées et brunes savoureuses
’Best Place’ to learn brewing history
Coors Cans Guided Brewery Tours
British English: Guts, Garters and Beer Bellies
Les publicités pour la bière indésirables à Tripoli
Une soirée dans la brasserie culte de Prague - 2° partie
La pression monte entre Molson et Couche-Tard
UK island seeks beer-loving monarch
Les exportations des brasseurs belges ont baissé l’année dernière
La Closerie du Vieux Cèdre / Patrimoine et citoyenneté
Bomonti Beer Factory tender to be cancelled
Amoureux, familles et vieux mariés au Wepler
Allons voir brasser la bière
East Midlands brewery wins award for visitor centre
What a mess at old brewery site
Company to start work on Oswego County ethanol plant
APB to set up US$25m brewery in Laos
Molson inaugure sa toute nouvelle brasserie à Moncton
Renovated American Brewery finds new purpose
Des “bières de bonne femme”
Quand la bière de mars et la st-Patrick font l’événement
Bières : Ca mousse au salon de l’agriculture !
Des bières, « Entre deux mondes »
Bourgogne : des brasseurs européens en visite dans la région
La Franche-Comté, l’autre pays de la bière
Observer les variétés sensibles
Au lycée Le Castel
Malteurop va fermer son site rémois
Malteurop Reims dans l’impasse
 
 
      sommaire | haut de page | à propos | résumé